COPIER/COLLER :
ne sacrifiez pas votre reporting !

Vous utilisez l’indémodable CTRL-C/CTRL-V pour préparer les données nécessaires à l’élaboration de votre reporting.
Et si ce geste devenu quotidien était votre pire ennemi ?

 

La généralisation du copier/coller est l’une des principales causes d’inefficacité d’un tableau de bord. Et pourtant, plus de 50% des données sont récupérées par un simple jeu de collage ! Effrayant !

 

 

Infineo décortique pour vous 4 arguments à charge :

1. L’erreur humaine

 

En intégrant manuellement des données dans un état préparatoire, la probabilité d’erreurs est fortement augmentée. L’intervention humaine vient donc fausser l’intégrité des données. Au final, ce sont des tableaux imprécis qui impactent votre pilotage d’activités…

 

 

2. A la recherche du temps perdu

 

Ne vous y trompez pas, le copier/coller vous fait bel et bien perdre du temps. Pour compiler les informations dont vous avez besoin, vous réduisez votre efficacité et vous perdez un temps précieux.
28 heures par semaine, c’est le temps passé par les utilisateurs de tableurs en Europe à travailler sur leur feuille de calcul… dont une bonne partie à récupérer les données !

 

3. A l’origine, il y avait…

 

Etre capable de retracer la source de la data est un élément indispensable qui présagera de la qualité de votre reporting. Comment assurer la fiabilité de l’information si l’origine est impossible à justifier ?

 

 

4. Money, money, money…

 

En Europe, près de 55 milliards d’euros par an sont dépensés à répéter les efforts sur des feuilles de calcul.
Une perte d’argent qui mériterait bien son propre reporting !

 

 

Alors, convaincus ?

Dans un prochain article, vous découvrirez les bonnes pratiques de récupération de vos données…

Source : IDC Advanced Spreadsheet Users Survey un Europe commissioned by Alteryx