Comment bien choisir son outil de reporting ?

Simple, intuitif, rapide, personnalisable, facile, fiable, efficace…
Nous recherchons souvent le mouton à 5 pattes qui saura faciliter notre quotidien !

La bonne recette n’existe pas… Il s’agit de trouver la meilleure, celle qui répondra aux plus de critères importants selon l’utilisation que nous en ferons…

Pour bien choisir son outil de reporting, il est important d’évaluer :

  • Sa capacité fonctionnelle
  • Sa performance
  • Sa facilité de prise en main
  • Sa vitesse de déploiement
  • Sa pérennité

Ainsi, en répondant à ces 5 critères majeurs, vous y verrez surement déjà plus clair lorsqu’il faudra sélectionner VOTRE outil de reporting !

ETAPE 1 : Décortiquer la capacité fonctionnel de votre outil

Il faut faire son propre marché et choisir un produit de qualité, certifié, qui répondra dans la durée aux attentes des utilisateurs. Pour être facilement adopté par la majorité de vos collaborateurs, votre outil devra répondre à la règle des 80/20 (80% des fonctionnalités souhaitées sont fournies en standard et 20% correspondant à du spécifique). Enfin, dans le cas où votre outil serait paramétrable ou personnalisable, soyez certain qu’il saura s’adapter aux process internes de votre entreprise et survivre à son évolution.

ETAPE 2 : Evaluer la performance

Votre solution de reporting doit aussi être choisie pour sa performance et son efficacité. Sa mise à jour doit pouvoir s’effectuer en temps réel. Vous devez également vous assurer de la fiabilité des technologies de stockage de l’information et de sa sécurité.
Les étapes majeures de collecte, de la fusion, de la mise à jour des données chiffrées se feront automatiquement. C’est grâce à ces automatismes que vous gagnerez un temps précieux chaque jour.

ETAPE 3 : Etudier la prise en main

Un bon logiciel de reporting est un outil simple à utiliser, facile à prendre en main. Il doit être « user friendly » et vous devez vous sentir à l’aise lorsque vous l’utilisez. Convivialité et réconfort sont indispensables pour avoir envie de travailler sur une solution informatique. Plus votre outil sera maniable, ergonomique, plus vous serez efficace !

ETAPE 4 : Analyser la vitesse de déploiement

La meilleure des solutions est celles qui sera « Plug and Play ». Dans ce cas, l’application est immédiatement opérationnelle et vous pouvez, directement, exploiter toutes ses fonctionnalités. Les délais d’installation parfois longs, la formation trop théorique sont des points à ne pas négliger avant de se lancer dans un projet d’équipement d’une solution de reporting. Le temps de déploiement doit être cohérent avec votre besoin et votre projet.

ETAPE 5 : Profitez d’une solution efficace durablement

La bonne solution de reporting est celle qui sera fiable et stable dans le temps. Lorsque vous aurez pris l’habitude de travailler sur une plateforme, vous ne serez pas forcément prêt à en changer dans un futur proche. Le choix de l’éditeur est tout aussi important. Expert en technologie, l’éditeur de votre solution doit être reconnu dans son domaine de compétences pour vous assurer des mises à jours régulières. N’oubliez pas de vérifier les références clients de votre partenaire pour vous assurer un produit évolutif et durable sur le long terme.