DAF, le nouveau métier de la com’ ! - Infineo

DAF, le nouveau métier de la com’ !

DAF, le nouveau métier de la com’ !

Qui a dit qu’un DAF n’était pas un grand communicant ? Vous ne rêvez pas, les deux mots ont bien été associés. Car être DAF aujourd’hui, c’est être en charge d’une partie de la communication ! Pourrait-on bientôt voir DAF Magazine titrer : « DAF 2.0, un nouveau métier en vogue » ? Nous n’en sommes peut-être pas encore là mais la révolution sur les clichés est en marche… Mais alors, que se cache-t-il vraiment derrière ce nouveau métier et comment parvient-on à devenir un DAF com’ ?

Le DAF d’aujourd’hui et de demain assure ! Il assure la communication entre la direction générale et les opérationnels. C’est le facilitateur, le coordinateur, le Business Partner. Le DAF n’est plus là pour distribuer les mauvais points. Il encourage les opérationnels, il soutient les projets de croissance, il contribue à la création d’opportunités, à l’atteinte des objectifs du groupe.
Un DAF 2.0 utilise les vraies techniques de communication d’un bon orateur. Il a la capacité de les ajuster à son métier et de les utiliser de manière adaptée à sa fonction.

Le DAF com’ :

. Ecoute attentivement… les données. Il sait les collecter facilement et rapidement. Il prête attention aux informations, il les comprend et les rend fiables pour donner du poids à sa parole.

. Reformule et réinterprète les informations en s’appropriant les données. Alors que 20% des reporting mensuels contiennent plus de 50 pages, le DAF 2.0 sait simplifier en sélectionnant les critères d’analyse qui permettent de produire les tableaux de bord et les rapports appropriés. La sélection d’indicateurs clés lui donne les éléments de communication indispensables à la production d’un reporting financier pertinent qui servira de base au pilotage de l’activité.

. Est 100% réactif : il est connecté en temps réel aux données de l’entreprise et suit au jour le jour l’évolution des données.

. Questionne : le DAF com’ va également plus loin dans l’analyse des données. Il remonte à la source et donne le détail de chaque montant pour justifier les chiffres, les vérifier et les comprendre. Il peut envoyer un état détaillé sur plusieurs niveaux.

. Synthétise et adapte son discours grâce à la datavisualisation. Jauges, graphiques, images… d’un seul coup d’œil les chiffres deviennent pertinents, accessibles et compréhensibles. Il produit un reporting modulable qui s’adapte aux besoins du moment.

. Rend l’information accessible en mettant à disposition des autres services les tableaux, les graphiques, les Dashboard. Où qu’il soit, il partage l’information de manière sécurisée et permet aux utilisateurs d’accéder aux données et à leurs détails en toute autonomie.

Les métiers évoluent. Ne pas avancer, c’est déjà reculer. Le nouveau DAF voit loin. Alors, pourquoi ne pas prendre de l’avance et envisager le métier de DAF de manière visionnaire ?
Pour cela, le DAF 2.0 dispose d’une trousse à outils de laquelle il dégaine son arme surpuissante qui lui permet de communiquer avec ses équipes : son logiciel de reporting agile. Car le secret se cache bien derrière ce précieux outil.
Le DAF de demain travaillera en symbiose avec sa solution de reporting.

/ Non classé

Partagez l'article